Ce site Web a des limites de navigation. Il est recommandé d'utiliser un navigateur comme Edge, Chrome, Safari ou Firefox.

MADE IN AFRICA

Pourquoi le Sénégal est la future destination incontournable de la mode Africaine?

La notoriété de Dakar en tant que pôle de la mode en Afrique de l'ouest a convaincue des marques comme Tommy Hilfiger et Hugo Boss de s'implanter dans la capitale, qui depuis quelques années, modernise ses infrastructures de magasins.

adama paris
Mini bubu dress ​​adamaaparis

"Le Sénégal n'est pas la plus grande économie de la région, mais son environnement relativement paisible, ses lois favorables et son industrie de la mode dynamique en font l'un des pays les plus attractifs d'Afrique de L'ouest pour la Mode Africaine"

Hamidou Badji, Responsable de la stratégie et du développement commercial Teyliom Group,

Un héritage de la Couture et de l'artisanat propre à la Mode Africaine

En Afrique de l'Ouest, le Sénégal est considéré comme une capitale de l'artisanat de la couture et Dakar est son centre de style de mode de rue attrayant. Le pays abrite de nombreux créateurs de talent, dont certains ont émigré pour travailler ailleurs dans la région ou ont créé des plateformes de portée continentale ou mondiale.
Par exemple, Adama Ndiaye, un nom connu dans l'industrie de la mode locale avec son propre label Adama Paris. Ndiaye est la fondatrice de la Dakar Fashion Week et de la chaîne de télévision Fashion Africa Channel. Ses produits, dont certains sont fabriqués au Maroc, sont disponibles localement et chez certains détaillants en Europe, aux États-Unis et en Asie.
Même pendant la période de restrictions dues à la pandémie, Ndiaye a trouvé le moyen d'organiser la semaine de la mode. Organisée en plein air dans un champ de baobabs, l'édition 2020 a mis en avant les thèmes de la durabilité et de la mode lente. Tout au long de l'année, d'autres événements sont organisés par des entrepreneurs locaux à Dakar.


L'une d'entre elles est Collé Sow Ardo, une spécialiste du prêt-à-porter conçu à partir de pagnes tissés, qui organise un événement de mode panafricain appelé Sira Vision. Comme bon nombre de ses contemporains, elle possède sa propre boutique locale et des canaux de vente en gros sur d'autres marchés africains francophones, en l'occurrence Brazzaville, au Congo, et Libreville, au Gabon.
Une autre grande figure du secteur de l'habillement au Sénégal est Oumou Sy. Souvent surnommée la reine de la couture sénégalaise, elle vend des vêtements et des bijoux traditionnels depuis des décennies. Après avoir ouvert une académie locale de mannequinat et de mode, elle compte désormais parmi ses clients des célébrités telles que le chanteur sénégalais Youssou N'Dour, lauréat d'un Grammy Award. Parmi les autres créateurs à connaître, citons Shalimar Couture de Diouma Dieng Diakhaté et le nouveau venu Diarra Bousso.
Les industries créatives de Dakar sont également en plein essor avec le lancement de plusieurs festivals d'art qui accueillent souvent des photographes soucieux de leur style, comme Omar Victor Diop, qui contribuent à placer le pays sur le radar international de la mode.

La mode Africaine: Un mélange de styles traditionnels et des inspirations occidentales

La notoriété des marques de luxe et des créateurs internationaux est relativement élevée à Dakar, une ville cosmopolite aux influences de l'ère coloniale française, qui compte 3,9 millions d'habitants dans la zone métropolitaine élargie.
Cependant, une prévalence de la mode locale est évidente chez certains citadins et consommateurs en dehors de la capitale, grâce à la combinaison unique du style de vie, du climat, des coutumes et de la religion du pays. Et comme les musulmans représentent 94 % du pays, la modestie reste un facteur important pour beaucoup. Selon une enquête réalisée par un journal local, 8 Sénégalais sur 10 portent des vêtements traditionnels au moins un jour par semaine.
"Vous ne pouvez pas porter un jean ou un costume à un mariage traditionnel... Vous devez vous habiller correctement selon la tradition et les tendances nationales, comme [porter] le très populaire boubou sénégalais. Le vendredi, c'est la jummah (la prière musulmane du vendredi midi), qui exige également des tenues décentes", explique Mareme N'diaye, un mannequin basé à Dakar.
Le boubou, qui est aussi populaire dans d'autres pays d'Afrique de l'Ouest, est un vêtement léger et fluide, fabriqué à partir d'imprimés wax ou de tissus bazin pour les hommes et les femmes.

Des défis compensés par des opportunités importantes

Le Sénégal est le point central en ce qui concerne les affaires et la finance dans l'Union économique et monétaire ouest-africaine... Toutes les grandes entreprises sont présentes ici. Les investisseurs ont envie de venir ici.

Issoufou Soumaré, Chercheur en Economie et Management à l'Université Cheikh-Anta-Diop, Dakar.

Comme dans la plupart des marchés émergents du monde, il existe plusieurs barrières à l'entrée et des défis considérables pour les entreprises étrangères une fois qu'elles commencent à opérer au Sénégal.Cela explique pourquoi de nombreuses marques ressentent le besoin de naviguer sur le marché avec l'aide d'une franchise locale ou d'un partenaire de joint-venture. Selon l'administration américaine du commerce international, la corruption et la lenteur de la bureaucratie sont des facteurs qui maintiennent le pays dans le bas du classement en termes de facilité de faire des affaires, même si des améliorations ont été apportées ces dernières années.


defilé dakar fashion week 2020
Le  point​​

Des perspectives d'investissement post-covid

Le Sénégal a une influence économique et politique régionale ce qui en fait l'un des marchés les  plus attractif d'Afrique de l'Ouest. Cela s'explique notamment par le fait que Dakar abrite le siège de la Banque centrale des États de l'Afrique de l'Ouest (BCEAO), qui dessert les pays ayant le franc CFA comme monnaie : Bénin, Burkina Faso, Côte d'Ivoire, Guinée-Bissau, Mali, Niger, Sénégal et Togo.

Bien avant la pandémie du Covid 19, l'économie du Sénégal était la plus croissante du continent Africain. 

Malgré le fait que le pays a fortement été affecté par la pandémie, il a su rebondir aujourd'hui grâce, en partie, au financement du Fonds monétaire international (FMI).Ce qui a permis au ségénal de retrouver croissance  avec un du PIB réel est estimée à 6,1 %.


Le pays a engagé de nombreux investissements pour moderniser ses infrastructures, la construction d'un nouvel aéroport international, une nouvelle université, un nouveau stade de 50 000 places et le chemin de fer de banlieue récemment inauguré, d'un coût de 1,3 milliard de dollars, qui reliera Diamniadio, une ville satellite en cours de construction à environ 40 km de Dakar. Il est intéressant de noter que plusieurs permis ont été délivrés pour la construction de centres commerciaux ultramodernes dans la nouvelle ville.
Selon Vincent Martin, directeur des fusions et acquisitions fiscales au bureau luxembourgeois de Deloitte, qui a récemment rédigé un livre blanc décrivant le Sénégal comme "mûr" pour les investissements étrangers dans l'ère post-pandémique, "le Sénégal est et devrait rester une juridiction attractive... malgré la crise sanitaire et économique actuelle".
Même si le Sénégal ne rivalisera jamais avec les géants du continent africain tels que le Nigeria, l'Afrique du Sud, le Kenya, l'Égypte et le Maroc, il offre aux entreprises de mode un marché émergent prometteur à prendre en considération lorsqu'elles regardent au-delà des principales économies de consommation de la région.


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés

Panier

Plus de produits disponibles à l'achat

Votre panier est vide.